Le Marché aux Puces de Paris Saint-Ouen est né ici.

Berceau historique des Puces de Paris Saint-Ouen, le premier marché organisé est né en 1920.

A cette époque, Romain Vernaison, concessionnaire de droit de stationnement aux Halles de Paris, puis loueur de chaises des jardins publics parisiens, et propriétaire d’un terrain à Saint-Ouen, installe des baraques en bois préfabriquées sur ce morceau de zone appelé lieu dit “les 26 arpents”.

L’esprit “Village” de ce marché attira des brocanteurs, des soldeurs et particulièrement des marchands de meubles de style. Le succès est immédiat.

Progressivement et jusqu’à la fin de la seconde guerre mondiale, ces installations seront remplacées par des stands plus adaptés.

Avec ses 9 000m² et plus de 300 stands, Vernaison est et restera le marché référence, le témoin et l’empreinte originale de la naissance d’un succès.